15 mai 2013 ~ 0 Commentaire

L’algodystrophie, est une affection articulaire qui reste encore bien mystérieuse.

L’algodystrophie, est une affection articulaire qui reste encore bien mystérieuse.

C’EST QUOI EXACTEMENT ?
L’algodystrophie, ou AGD, est une affection articulaire d’origine encore mystérieuse qui se manifeste dans les suites d’une intervention chirurgicale sur l’articulation concernée ou à distance ou d’un traumatisme dans les deux mois qui précèdent, qu’il s’agisse d’une fracture, d’une entorse ou d’une luxation, d’une simple contusion ou encore de la pose d’un plâtre trop serré. Certains incriminent la survenue d’une AGD après infiltration de cortisone.
D’autres situations peuvent s’accompagner d’une AGD de la hanche : par exemple, lors de la grossesse, pendant le troisième trimestre ou après l’accouchement.

PAR QUEL MÉCANISME ?
C’est encore un grand point d’interrogation, même si plusieurs hypothèses sont avancées. Parmi elles, un possible « dérèglement fonctionnel vasomoteur locorégional » d’origine nerveuse et plus particulièrement »sympathique »1. Le phénomène initial semble être l’agression que va subir ce système nerveux si particulier.

QUI PEUT ÊTRE CONCERNÉ ?
Chacun d’entre nous peut l’être un jour ou l’autre car, comme on l’a vu, dans 30 % des cas, il n’y a aucun facteur déclenchant
! L’AGD touche les adultes des deux sexes, avec une légère prédominance féminine, ainsi que les enfants et les personnes âgées.

Y A T-IL DES FACTEURS DE PRÉDISPOSITION ?
Oui. Attention à l’hypertriglycéridémie (trop de triglycérides sanguins), présente dans 30 à 40 % des formes traumatiques.

QUELLES ARTICULATIONS ?
En théorie, toutes les articulations peuvent être touchées. En pratique, ce sont surtout les pieds, les genoux, les poignets,
les épaules et les mains qui sont concernés.

QUAND L’ÉVOQUER ?
Il faut systématiquement évoquer une AGD devant un traumatisme qui reste anormalement douloureux trop longtemps
ou encore lorsqu’une douleur spontanée apparaît, à distance du traumatisme ou au cours d’une rééducation, et ce sans
raison apparente.  Point clé : il n’y a jamais de fièvre dans l’AGD !

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Garcialekc |
Atol |
Shiatsu Paris / Virginie La... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Traitements1
| 1terrenette
| Jeanmarcgachan