15 mai 2013 ~ 0 Commentaire

Définition de l’algodystrophie

Due à un dysfonctionnement du système nerveux végétatif sympathique, les algodystrophies sont des maladies osseuses causées par un dérèglement vasomoteur.  Un trouble vasomoteur peut être défini comme un dysfonctionnement lié à la contraction et la dilatation des vaisseaux sanguins.

La maladie de l’algodystrophie se divise en deux phases principales :

  • La première phase est appelée phase chaude et dure de 4 à 6 semaines. Elle se manifeste par de vives douleurs accompagnées de problèmes vasomoteurs. Impression de brûlures, lancements et fourmillements sont ressentis par les patients lors de cette phase initiale. Plus la maladie avance, plus les douleurs ressenties sont intenses et difficiles à supporter.
  • La seconde phase est la phase froide. Elle comprend des rétractations des muscles et des tendons. C’est à ce moment que les séquelles physiques apparaissent. La douleur est réduite et limitée lors de cette phase.

L’algodystrophie touche en général plus les membres supérieurs qu’inférieurs.

Symptômes de l’algodystrophie

Les symptômes des algodystrophies sont les suivants :

  • Douleurs.
  • Raideurs, engourdissement.
  • Troubles vasomoteurs (problèmes de dilatation et de contraction des vaisseaux sanguins).
  • Problèmes trophiques : œdème, changement de la température et de l’apparence de la peau comme par exemple les rougeurs.
  • Sensation de chaleur.
  • Hypersensibilité de la peau.

Lors de  la maladie de l’algodystrophie, du sang va s’accumuler à l’intérieur des tissus osseux et va changer la structure intérieure des os.  L’organisme du malade aura aussi plus de difficulté à faire ressortir le sang des tissus mous.

Les parties du corps qui peuvent être touchées par l’algodystrophie sont les mains, les pieds, l’épaule, ou encore les genoux.

Causes de l’algodystrophie

L’algodystrophie peut s’expliquer par des maladies rhumatologiques comme l’arthrite.

D’autres maladies peuvent causer l’algodystrophie. On peut citer le diabète, le zona, le cancer du poumon, ou l’infarctus du myocarde.

Des interventions médicales peuvent favoriser le déclenchement de l’algodystrophie. C’est le cas de la chirurgie orthopédique avec effraction articulaire, et de l’arthroscopie.

L’alcoolisme, des antécédents psychologiques, des médicaments particuliers, la grossesse peuvent aussi participer à déclencher l’algodystrophie.

De même une fracture, une entorse, des blessures, des brûlures vont participer à aggraver l’algodystrophie.

Traitement de l’algodystrophie

L’algodystrophie quand elle est prise à son début se traite bien. Dans la plupart des cas elle dure plusieurs mois.

Pour atténuer la douleur, la prise de morphine est parfois proposée. A cela s’ajoute des anti-épileptiques, les calcitonines et les bétabloquants. Le but de ces médicaments est la régulation vasomotrice.

Des thérapies physiques sont proposées en parallèle. La balnéothérapie, la physiothérapie et la kinésithérapie sont ainsi un bon complément du traitement médicamenteux.

Le traitement par les blocs sympathiques est un traitement plus radical, prescrit en cas d’échec des traitements médicamenteux et thérapies physiques.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Garcialekc |
Atol |
Shiatsu Paris / Virginie La... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Traitements1
| 1terrenette
| Jeanmarcgachan